Imprimer la page

Quatuor Makrokosmos ****

"Magical worlds of sound"
George Crumb: Music for a Summer Evening (Makrokosmos III) pour deux pianos amplifiés et percussion; Stefano Gervasoni: Sviete Tihi, Cappriccio dopo la Frantasia pour deux pianos et deux percussionnistes; Georg Friedrich Haas «... schatten... durch unausdenkliche wälder» pour deux percussionnistes et deux pianos

Le langage de l'A-méricain George Crumb verse fré-quemment dans un registre im-pressionniste, dans un déroulement temporel et un monde sonore en lien avec la nature. Troisiéme volet des Makrokosmos, Musicfor a Sum¬mer Evening explore le phéno-méne de l'écho par l'amplifica-tion des instruments et fait allusion au paysage montagnard dans lequel le compositeur a grandi. Organisée en cinq mou-vements, l'oeuvre s'inspire des vers du poéte italien Quasi-modo, de Rainer Maria Rilke et du philosophe Pascal, et emploie également une citation de la « Fugue en ré mineur » du Clavierbien tempéré de

Bach qui apporte une polarisation tonale sur une texture de sons hétéro-génes issus des registres extrê-mes. De son cöte, la piece de Ste¬fano Gervasoni révèle une ècriture sophistiquèe qui s'ap-puie sur la stridence et surprend par ses dissonances accrues. La piece de Georg Friedrich Haas est austère, elle baigne dans un climat de tension qui peine à convaincre.

Les musiciens de l'ensemble Makrokosmos, connus notam-ment pour leurs collaborations avec Heinz Holliger et Brian Fer-neyhough, assument le riche potentiel de ces oeuvres. On reste ébahi devant leur sens de la dynamique entre le silence et le sonore, apportant une part d'humanité à cette musique souvent susceptible de faire pas-ser la théorie avant le sentiment.

SANDRINE KHOUDJA-COYEZ

F11 pour afficher en plein écran F11 pour sortir du plein écran
ICON Algı Yönetimi ve Bilişim Sistemleri