Imprimer la page

Après avoir joué avec l'Orchestre Symphonique National d'Istanbul, les sœurs DORDUNCU vont se produire à présent avec l'Orchestre Symphonique Présidentiel.

Les sœurs Ufuk et Bahar DORDUNCU qui représentent la Turquie à l'étranger en donnant des concerts et récitals dans les centres artistiques les plus importants d'Europe se trouvent actuellement en Turquie. Les artistes qui interprètent aujourd'hui avec l'Orchestre Symphonique Présidentiel des œuvres de Stravinsky, Bartok, Debussy et Ravel effectueront, dans les mois prochains, une série de concerts en Italie, France, Angleterre, au Japon et aux Etats-Unis.

Il est apparamment impossible d'imaginer Ufuk et Bahar DORDUNCU séparément l'une de l'autre. Elles sont ensemble "en dehors de la musique" autant qu'elles le sont au piano. De toute façon, pour elles, une vie sans la musique ne serait pas envisageable. L'intensité fraternelle qui les lie depuis leur enfance ainsi que l'habitude de jouer ensemble ont été des facteurs déterminants pour la formation de leur duo.

Les sœurs DORDUNCU ont une "faiblesse" pour Brahms, peut-être un souvenir datant de leur enfance, mais à vrai dire elles n'aiment pas faire de distinctions entre les compositeurs, notamment lorsqu'elles jouent.

Lors de leur concert du week-end, les sœurs DORDUNCU ont interprété "Le Carnaval des Animaux" de Camille Saint-Saens. Ufuk et Bahar, qui se pressentent mutuellement de manière admirable, ont su transmettre aux auditeurs tout le charme et l'humour de cette œuvre de Saint-Saens d'une façon juste et plaisante.

F11 pour afficher en plein écran F11 pour sortir du plein écran
ICON Algı Yönetimi ve Bilişim Sistemleri